Propriétaires : protégez et sécurisez la location de votre bien immobilier

Si vous avez blessé quelqu’un ou endommagé des biens, la responsabilité dite « la responsabilité civile » y fait son intervention. Les cas varient selon les circonstances. Cet article en développe le contenu.

La garantie Responsabilité civile et la garantie défense

Si vous blessez accidentellement quelqu’un ou endommagez quoi que ce soit, la soi-disant « responsabilité civile » s’en acquitte. À part vous, d’autres personnes peuvent être concernées, comme vos enfants, vos employés ou vos animaux de compagnie. Toutefois, cette prise en charge varie selon votre assureur. Il est important de bien lire et de retenir les points essentiels énumérés dans votre contrat d’assurance habitation. Lorsque la responsabilité civile s’applique en raison d’un accident, l’assureur prend tout en charge par le biais de la garantie de défense. Il paie les frais si l’affaire est jugée. Les frais mentionnés ici sont déterminés par le contrat d’assurance plafond. Il peut être répertorié comme un échantillon de ce coût pour les experts, les frais de procédure, voire les honoraires des avocats. Il est à noter que cela exclut les amendes en cas d’incident. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les dommages couverts par les contrats d’assurance habitation

Dans le cas de la résidence principale, la responsabilité civile doit se présenter sous deux types dans tous les contrats d’assurance. La responsabilité civile de la vie privée s’acquitte des dommages corporels ou dégâts matériels à autrui, à la suite de vos actions ou un de vos propres enfants encore sous votre responsabilité, ou même votre animal. La seconde est la responsabilité civile occupant et/ou propriétaire. Elle couvre deux catégories de personnes : le propriétaire et le locataire. Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il vous est bénéfique de bien concentrer votre attention sur ce que concerne l’assurance pour louer son bien. Si vous êtes locataire, le contrat d’assurance habitation présentant la responsabilité civile mentionnée ci-dessus vous couvre.

Les cas non inclus dans le contrat d’assurance habitation

Quelques cas ne seront pas inclus dans le contrat d’assurance habitation. Le préjudice causé par les activités de sports extrêmes en fait partie. Ce dernier comprend par exemple la réalisation de deltaplane. Les dommages causés de manière intentionnelle ne sont pas considérés. Enfin, votre contrat d’assurance habitation ne considère pas tous vos actifs à usage professionnel. Enfin, l’assurance pour louer son bien ne s’applique plus au cas où toute absence de quelques jours ne serait pas signalée à l’avance.

Qui paie l’assurance habitation dans le cadre d’une colocation ?
Qu’est ce que l’assurance loyer impayé ?