Location de vacances : quand ai-je besoin d’une assurance habitation ?

Entre mobilités professionnelles, études, stages et vacances, les motifs sont nombreux pour être amené à opter pour la location d’une habitation saisonnière. De ce fait, l’assurance habitation temporaire commence à partir de la date de souscription. Et s’accompagnant de chaque location, la question de l’assurance logement attire l’attention. L’assurance est-elle vraiment obligatoire ? Quelle assurance pour une habitation saisonnière choisir ? Qui prend la responsabilité en cas de sinistre ? etc.

L’assurance location de courte durée est-elle obligatoire ?

Bénéficier d’une assurance habitation en vacances ne parait pas forcément obligatoire bien qu’elle soit conseillée. Par ailleurs, la majorité d’assureurs ne la propose pas sous ce nom, car il ne s’agit pas d’une convention en soi. Mais en cas d’éventuels risques locatifs, l’assurance habitation en vacances est indispensable. Dans ce cas, c’est l’assurance d’une prise en charge sans accros et complète.

Le plus souvent, le propriétaire du logement choisit la souscription d’une assurance multirisque pour se protéger contre d’éventuels accidents en sa non-assistance. Son assurance ne couvrira pas forcément les dégâts provoqués par ses occupants. Dans cette perspective, la caution responsabilité civile de l’occupant de la maison de vacances entre entièrement en jeu.

Comment un locataire peut-il bénéficier d’une assurance location temporaire ?

Si vous êtes propriétaire d’un logement de vacances et êtes bénéficiaire d’une convention logement locataire, il y a d’énormes possibilités que vous soyez couvert. Dans ce cas, vérifiez vos clauses surtout lorsque vous bénéficiez d’une responsabilité civile villégiature. Autrement dit, c’est votre assurance qui vous couvre lors de vos locations de courte durée.

Si vous n’êtes pas encore assuré, vous devrez à minima être couvert au moins par la garantie responsabilité civile villégiature. Deux options s’offrent à vous dans ce cas pour en bénéficier. Soit vous souscrivez un contrat habitation qui vous couvrira tout au long de l’année, soit vous optez pour la souscription d’une mono garantie. La seconde alternative vous amène à être couvert uniquement durant la période de vacances.

Est-ce que c’est le locataire ou le propriétaire qui est responsable en cas de sinistre ?

La responsabilité dépend largement de la nature de l’accident. Il est fortement recommandé à l’occupant de la maison de s’informer auprès du propriétaire au sujet des conditions d’assurance habitation en vacances. Le locataire est entièrement responsable pour l’ensemble de dommages causés par le sinistre surtout en cas d’incendie.

En revanche, le propriétaire prend entièrement la responsabilité dans le cas où le dommage découlerait d’un défaut de construction (moisissures, fissures dans les murs par exemple).

Assurance habitation : quels critères surveiller avant de souscrire ?
Les caractéristiques d’un comparateur assurance habitation