L’assurance habitation de votre colocation

Êtes-vous à la recherche d’un nouvel appartement ? Pour économiser, vous pouvez opter pour la colocation. Peu importe si vous habitez avec un proche, un ami ou une personne que vous ne connaissez pas, vous devez souscrire une assurance colocation. Le point sur cette couverture.

L’assurance habitation en colocation est-elle obligatoire ?

Tout comme les locataires, les colocataires sont tenus de souscrire une assurance habitation qui couvre les risques locatifs. Ils doivent, en effet, avoir une attestation d’assurance pendant la signature de contrat ou durant la remise des clés. Certains propriétaires exigent même que ce document soit fourni annuellement. L’inexistence de cette attestation peut entraîner la résiliation du bail de plein droit. À cause d’elle, les colocataires ne pourront pas aussi prendre possession de l’appartement. Néanmoins, pour une colocation avec un seul bail, la souscription à l’assurance peut être réalisée par un seul des colocataires. Le bailleur peut, aussi, se charger de contracter la garantie pour le compte des colocataires. Bien entendu, le prix de la couverture est répercuté sur le loyer.

Les diverses garanties de l’assurance colocation

Souscrire une assurance colocation permet de protéger le logement des risques locatifs. La garantie responsabilité civile est, par exemple, obligatoire, car elle permet de couvrir les dommages causés à l’appartement et aux tiers en cas de dégât des eaux, explosion et incendie. La responsabilité civile vie privée est aussi incontournable étant donné qu’elle protège le locataire pour tous les dégâts aux tiers dont il est responsable. À noter que d’autres garanties supplémentaires sont conseillées si vous voulez profiter d’une couverture optimale. C’est notamment le cas de la garantie « dommages aux biens ». Cette dernière est une solution pour protéger les mobiliers des colocataires.

Comment souscrire une assurance colocation ?

Vu que les colocataires sont responsables du sinistre et de ses conséquences, ils doivent souscrire au moins une garantie responsabilité civile. Pour ce faire, ils peuvent souscrire un seul contrat valable pour tous ou bien souscrire une assurance colocation distincte. S’ils optent pour la première alternative, ils doivent savoir que le nom de chaque colocataire concerné par la couverture doit apparaître dans le contrat. En ce qui concerne la deuxième solution, il est recommandé de contracter la couverture auprès d’une seule et même compagnie d’assurances. Cette initiative permet, en effet, de prévenir les conflits entre les entreprises qui proposent la couverture en cas de sinistres litigieux. Bien entendu, l’assureur en question doit être choisi avec soin pour éviter les mauvaises surprises.

Propriétaires : protégez et sécurisez la location de votre bien immobilier
Qui paie l’assurance habitation dans le cadre d’une colocation ?